Quand appliquer du chaud ou du froid sur une blessure ou une douleur ?
Quand appliquer du chaud ou du froid sur une blessure ou une douleur ?

Vous ressentez une douleur à la suite d'une pratique sportive, d'un faux mouvement ? Vous ou votre enfant avez un bobo, une contusion, une bosse ? Je vois très souvent des clients qui vivent avec des douleurs d'entorses, de courbatures, de contusions ou même d'œdèmes pendant des jours parce qu'ils ne savent pas quand utiliser le froid ou le chaud. Bien que le chaud et le froid aident à calmer la douleur en cas de blessure ou d'inflammation, il faut faire attention à ce que l'on utilise. C'est pourquoi nous parlons aujourd'hui dans cet article de la façon de s'aider en attendant un rendez-vous avec un professionnel de santé.

Le chaud est recommandé en cas de contractures musculaires, de crampes, de courbatures, de torticolis, de douleurs dorsales. Il soulage également les règles douloureuses ou les maux de ventre. La chaleur agit de différentes manières, elle procure un effet relaxant et elle favorise la détente musculaire.

Vous avez plusieurs possibilités en utilisant une poche de gel, ou une bouillotte (avec de l'eau chaude) et en la laissant agir pendant 15 à 30 minutes. Faites attention à ne pas vous brûler avec une compresse chaude. Vous pouvez également trouver en pharmacie des patchs chauffants à coller sur la peau qui diffusent de la chaleur pendant 4 à 8 heures, ce qui est également pratique pour garder sa liberté de mouvement.

Mais la chaleur attention est en revanche contre-indiquée en cas d'insuffisance veineuse, de maladie de peau ou d'inflammation. Venons-en maintenant au froid qui est recommandé en cas d'inflammation, d'entorse, de foulure, de contusion ou d'hématome, de déchirure musculaire et d'arthrose. L'application de froid réduira l'activité cellulaire et la circulation sanguine (au niveau du site appliqué), ce qui atténuera la douleur et réduira le risque de saignement interne (ecchymose).

Elle peut provoquer une raideur temporaire, une sorte d'anesthésie sans danger, ce qui explique aussi la réduction de la douleur. Le froid doit être appliqué pendant environ 10 minutes plusieurs fois par jour, après quoi la plaie se réchauffera à nouveau et vous devrez à nouveau appliquer du froid.

L'utilisation de la glace ou de la chaleur est une forme de traitement simple et efficace dans la plupart des cas, mais elle peut devenir nocive dans certains cas. Il est recommandé de ne jamais appliquer de glace ou de chaleur en cas de problèmes circulatoires graves, de diminution importante de la sensibilité, de prise de médicaments affectant l'état de conscience ou de tumeur maligne.

Après deux jours, si la douleur persiste, il est conseillé de consulter un thérapeute ou un médecin.

Share This Post :

Leave a Reply

* Name:
* E-mail: (Not Published)
   Website: (Site url withhttp://)
* Comment:
Capcha